Past Cities

Arkhangelsk, Arkhangelsk Oblast, Russia

Chargement de la carte...

Arkhangelsk, située dans l'oblast d'Arkhangelsk en Russie, est une ville avec une histoire riche qui s'étend sur des siècles.

Arkhangelsk, également connu sous le nom d'Archange en anglais, est situé dans la partie nord de la Russie européenne, sur les rives de la rivière Dvina Nord, près de sa confluence avec la mer Blanche. La position stratégique de la ville en tant que port et sa proximité avec le cercle polaire arctique ont joué un rôle central dans le façonnement de son histoire.

Les premières traces d'établissement humain dans la région d'Arkhangelsk remontent au XIe siècle. Cependant, la fondation de la ville elle-même est attribuée au tsar Ivan le Terrible en 1584, qui a reconnu le potentiel de la région en tant que poste de traite et porte d'entrée vers l'Arctique. La décision d'Ivan IV de faire d'Arkhangelsk un port maritime était motivée par son désir d'étendre les routes commerciales de la Russie et de réduire la dépendance vis-à-vis des ports de la Baltique, qui étaient contrôlés par des puissances rivales.

Au XVIIe siècle, Arkhangelsk a connu une croissance rapide et est devenu l'un des centres commerciaux les plus importants de Russie. Des marchands d'Angleterre, des Pays-Bas et d'autres pays européens ont afflué vers la ville, établissant des relations commerciales qui s'étendaient jusqu'en Perse et en Inde. Le port animé a facilité l'exportation de fourrures, de bois et d'autres ressources naturelles, ce qui a alimenté la prospérité économique de la ville.

Cependant, l'importance d'Arkhangelsk en tant que plaque tournante commerciale a diminué au XVIIIe siècle en raison de l'émergence de Saint-Pétersbourg en tant que nouvelle capitale de la Russie et du développement ultérieur des ports de la mer Baltique. Le changement politique a eu un impact profond sur l'économie et la population d'Arkhangelsk. De nombreux marchands et ouvriers qualifiés ont émigré à Saint-Pétersbourg, à la recherche de nouvelles opportunités, et la population de la ville a diminué. Néanmoins, Arkhangelsk a conservé son importance en tant que port maritime de l'Arctique et a continué à jouer un rôle vital dans le commerce de la Russie avec l'Europe du Nord.

L'environnement politique d'Arkhangelsk a été influencé par divers événements historiques. Au début du XXe siècle, la ville a été témoin de la tourmente de la révolution russe et de la guerre civile qui a suivi. L'établissement du pouvoir soviétique en 1918 a entraîné des changements importants à Arkhangelsk, notamment la nationalisation des industries et l'imposition de l'idéologie communiste. La ville est devenue une plaque tournante pour le corps expéditionnaire de la Russie du Nord, une alliance de forces anti-bolcheviques pendant la guerre civile, et a été témoin d'affrontements entre diverses factions en lice pour le contrôle.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Arkhangelsk est devenue une voie d'approvisionnement essentielle pour les forces alliées. La ville a servi de destination aux convois arctiques, qui ont livré des fournitures cruciales à l'Union soviétique. Les conditions arctiques inhospitalières de la région et la menace constante d'attaques navales et aériennes allemandes posaient d'immenses défis. Malgré les risques, les convois ont joué un rôle vital dans le soutien de l'effort de guerre soviétique.

La géographie d'Arkhangelsk, caractérisée par son climat arctique et sa proximité avec la mer Blanche, a à la fois façonné et défié le développement de la ville. Les hivers longs et rigoureux et la présence de pergélisol ont influencé les styles architecturaux et les techniques de construction. Les structures traditionnelles en bois avec des toits à forte pente étaient courantes, permettant à la neige de glisser facilement et d'éviter les dommages. Cependant, ces conditions climatiques ont également nécessité le développement de systèmes de chauffage et d'infrastructures efficaces pour résister au froid extrême.