Past Cities

Alicante, Valencian Community, Spain

Chargement de la carte...

Alicante, située dans la Communauté valencienne d'Espagne, est une ville riche en histoire, culture et beauté naturelle. Son emplacement stratégique sur la côte sud-est de la péninsule ibérique a façonné son histoire et son environnement politique a joué un rôle important dans son développement. Depuis ses premiers établissements jusqu'à son statut actuel de destination touristique dynamique, l'histoire d'Alicante est intimement liée à sa géographie et aux diverses communautés qui ont habité la région.

Les origines d'Alicante remontent à l'âge du bronze, avec des preuves d'établissement humain dans la région remontant à plus de 5 000 ans. Le nom de la ville lui-même est dérivé du mot arabe "al-laqant", qui signifie "la ville de la lumière". C'est un témoignage de l'influence de la domination mauresque à l'époque médiévale, lorsque la ville faisait partie du territoire plus vaste d'Al-Andalus.

Tout au long de son histoire, Alicante a été un creuset de différentes cultures et civilisations. En plus des Maures, la ville a été influencée par les Romains, les Wisigoths et les Chrétiens. Les Romains, arrivés au IIIe siècle av. J.-C., laissèrent une marque significative dans la région avec l'établissement d'un port de commerce connu sous le nom de Lucentum, situé à quelques kilomètres du centre-ville actuel. Les ruines de cette ancienne colonie romaine peuvent encore être visitées aujourd'hui, offrant un aperçu des débuts de l'histoire d'Alicante.

Pendant la période wisigothique, Alicante a connu une relative stabilité jusqu'à l'arrivée des Maures au VIIIe siècle. La ville est devenue un bastion stratégique dans la région et a été fortifiée avec la construction du château de Santa Bárbara sur le mont Benacantil, surplombant la ville. Le château a joué un rôle crucial dans la défense d'Alicante tout au long de son histoire, témoin de nombreuses batailles et sièges.

Au XIIIe siècle, les chrétiens, sous la direction du roi Jacques Ier d'Aragon, se sont lancés dans la Reconquista, une campagne visant à reprendre la péninsule ibérique à la domination musulmane. Alicante a finalement été conquise par les forces chrétiennes en 1246, marquant la fin de la domination maure dans la région. La population de la ville a commencé à croître lorsque des chrétiens de diverses régions d'Espagne se sont installés à Alicante, apportant avec eux leurs propres traditions, coutumes et styles architecturaux.

Au cours des siècles suivants, Alicante a dû faire face à de nombreux défis, notamment des attaques de pirates et des difficultés économiques. La prospérité de la ville était étroitement liée à son commerce maritime, fortement impacté par les attaques fréquentes des pirates barbaresques. En conséquence, des structures défensives telles que le château de Santa Faz et le mur entourant la vieille ville ont été construites pour protéger la ville des futures invasions.

L'environnement politique d'Alicante a subi des changements importants au cours des XIXe et XXe siècles. La ville a joué un rôle dans la guerre civile espagnole (1936-1939), Alicante étant l'un des derniers bastions républicains. Les forces nationalistes, dirigées par le général Francisco Franco, ont finalement capturé la ville, entraînant une période de répression et de censure.

Dans la période d'après-guerre, Alicante a connu une transformation en devenant une destination touristique populaire. Les belles plages de la ville, son climat doux et ses attractions historiques ont attiré des visiteurs d'Espagne et de l'étranger. Le tourisme a joué un rôle crucial dans le développement économique d'Alicante, conduisant à la construction d'infrastructures modernes, d'hôtels et de centres de villégiature.

Aujourd'hui, Alicante est une ville prospère avec une population d'environ 330 000 habitants. Son atmosphère cosmopolite, mêlant culture espagnole traditionnelle et équipements modernes, en fait une destination attrayante pour les touristes et les expatriés. La ville est également devenue une importante plaque tournante du transport, l'aéroport d'Alicante-Elche servant de porte d'entrée à la région.